Introduction

 

                                               

 

Napoléon Bonaparte a fortement marqué l'histoire de notre pays et de l’Europe.

 

                                                                      

 

Au même titre que ces prédécesseurs Alexandre le grand ou Jules César, Napoléon est un grand stratège militaire, mais sans doute l'un des plus grands de tous les temps. Il a su tirer le parti de son époque pour se hisser au plus haut. Il a mis au point une nouvelle stratégie militaire et s’est entouré d’hommes extraordinaires. Napoléon appartient à l'imaginaire de l'humanité. Il a marqué de son empreinte indélébile l’Histoire. On peut constater que le destin de cet homme est très lié aux îles. Il est né sur l’Île de beauté, il est tombé fou amoureux d’une jolie Créole (Joséphine de Beauharnais). Il finit ses jours dans une triste île de l’atlantique : saint Hélène alors qu’il fut le maître de l’Europe.

 

 

Le destin de cet homme sortis tout droit de la Corse est extraordinaire, sans la révolution française il n’eut sans doute rien été…
Comment une simple personne a pu arriver à un tel statut ? Qui a pu penser que ce jeune corse aller devenir le maître de l’Europe ? Il pensait sans doute à cela quand il alla au lycée militaire. Napoléon surprend ses professeurs par ses qualités de mathématicien. C’est pour ça qu’il veut servir dans la branche de l’artillerie. Il est attiré par les mathématiques, l’astronomie, l’histoire, la lecture (il emportait toujours avec lui des livres). Il a les yeux vifs, scrutateurs comme un aigle, perçant, concentré, très agile, doué au niveau calcul mental. C’est au lycée militaire que l’on remarque ces capacités de stratèges. Au lycée militaire, les autres élèves se moquaient de son accent corse, il disait "Napoléone". Un jour il a organisé pendant la cour de récréation une bataille de boules de neige avec des fortifications en neige. Il y avait 2 camps : les assaillants et les défenseurs.

                          

                                                                                          

Dans le regard de Napoléon on peut y découvrir la gravité, le rêve et la volonté. Il y a de l’énergie et de la détermination. Il avait des traits réguliers d’une grande beauté. Son menton était affirmé, il avait une bouche sensuelle, des lèvres serrés. Il a un regard qui fascine ! On a une sorte d’admiration. La personnalité de cet homme s’impose, rayonne et attire comme un aimant. L’attitude et les traits d’un homme révèlent l’âme d’un homme. C’est sans doute pour cela qu’il aimait beaucoup les femmes. Mais il était assez exigeant. Sa première fiancée fut désirée Clary dont il dit « Désirée à été ma première inclination ». Elle se maria à Bernadotte et devint reine de Suède. Ensuite il fut très épris de Joséphine de Beauharnais. Une très jolie créole. C’est une femme experte plus âgée que lui, elle joue de ses charmes pour se livrer à napoléon. Une diseuse de bonne aventure lui aurait dit étant enfant : « Tu seras un jour au-dessus des reines ». Elle devint Impératrice. Napoléon lui écrivait tous les jours de belle lettre d'amour. Il était très jaloux et exigeant envers sa femme. Il en était éperdument amoureux. Il aimait les 2 enfants (Eugène et Hortense) qu’elle avait eu de son ancien mari comme ses propres enfants. Il a eu beaucoup de peine quand il dut divorcer de sa tendre Joséphine. Quand il s'est séparé de Joséphine des grognards (soldats de napoléon) ont dit que c'était un mauvais présage, l'empereur n'était plus du tout le même, il a perdu de son génie... L’empereur a eu de nombreuses maîtresses au cours de sa vie. Lorsqu’il travaillait le soir, il demandait parfois le service de jeune femme. Quand il avait assez travaillé, il leur faisait vite l'amour pour pouvoir retravailler, parfois il lui demandait de partir sans avoir rien fait.
Dés la première campagne d’Italie de 1796 il comprit l’importance de la propagande.
Sa vie faillit s’arrêter le lundi 15 novembre 1796 quand il s’élança sur le pont d’Arcole à la tête de ses hommes, le pont fut balayé par un tr autrichien. Heureusement son aide de camp, Muiron fit rempart de son corps et mourut à sa place. C’est en Italie qu’il découvre le goût pour la politique, il commence à y prendre goût. Il est acclamé par le peuple. Il ne sera jamais rassasié de cette soif de pouvoir. C’est comme s’il en voulait toujours plus. Il a une grande capacité de mémoire. Il se rappelait e tout ce que l’on disait. Il aimait tout savoir. Il retenant tout dans les moindres détails. Il dictait tous ses ordres. C’est lui-même qui faisait rédiger tous les rapports. Il aimait tout contrôler. Il pouvait dormir n’importe ou. Il lui suffit de peut de temps sommeil pour récupérer. C’est repas étaient aussi vite expédier. Il mangeait en très peu de temps. Il aimait se prélasser dans de bon bain chaud bouillant mais il ne restait pas inactif, car il y lisait le journal et dictait ses ordres.

 

                                                   

 

 

Napoléon est un grand stratège Militaire par excellence. Il voyait tout ce qui se passait sur-le-champ de bataille. Il préparait ses coups par avance, il essayait de deviner les plans des ennemies. Il n’avait pas peur de se battre au milieu de ses hommes. Il partageait la vie de ses hommes, jusque dans les bivouacs. Ses soldats l'ont baptisé le petit caporal. Il connaissait le nom de tous ses hommes. Il avait une formidable mémoire. Il mit au point le plan de bataille de la célèbre bataille d’Austerlitz ou bataille des trois empereurs ce 2 décembre 1805. Son nom reste associé aux innombrables victoires que sa Grande Armée a remportées sur les champs de bataille. Il a apporté en France différente améliorations notamment le Code Civil, la Légion d'Honneur, les lycées militaires. C’est peut être justement pour avoir donné trop de leçon a ses adversaires et d’avoir eu peu de défaite qu’il fut vaincu…Effectivement il a fallut les coalitions successives de toutes les grandes puissances d'Europe pour détrôner ce géant un fameux 18 juin 1815 à Waterloo sur la morne plaine !!
Après ce funeste jour il fut envoyer sur l’île de sainte Hélène. Mais que faire sur ce rocher venté, humide et torride ? Il lui reste à agir avec ce qui lui demeure : sa volonté et son intelligence. Il dicte à Las Cases ses réflexions, ses Mémoires. Tout est encore en ordre dans sa tête. Grâce à ce mémorial : il s’emparera de l’avenir. !!

Aujourd'hui encore, Napoléon ne laisse personne indifférent. Tantôt il est Dieu, ogre ou sauveur, démocrate ou despote, Alexandre ou César... Il met la France au sommet de la gloire nationale, c’est un homme des lumières et un conquérant, stabilisateur de la Révolution et il est le créateur de la France centralisée, stratège génial aux victoires gigantesques, Napoléon Bonaparte, ce vaincu d'un tour d'Europe à pied, demeure le héros de la plus grande épopée des temps modernes...
C'est pourquoi j'ai voulu lui rendre hommage aux travers de ces différentes pages. J'espère qu'elles vous feront connaître ce grand homme.