Famille Bonaparte

 

Le père de la famille Bonaparte est Charles-Marie Bonaparte. Il est né à Ajaccio le 29 mars 1746. Il est avocat au Conseil supérieur de la Corse. Il est anobli en 1771. Charles Bonaparte est fils unique. Il fait des études de droit à Pise (Italie) et revient dans son île pour épouser, en 1767, Lætitia Ramolino. Elle lui donnera treize enfants. Les huit survivants seront tous prince ou princesse, reine ou roi. Et Empereur. En 1768, Charles Bonaparte participe à la lutte contre l'occupant gênois aux côtés du héros corse, Pascal Paoli. Les patriotes corses sont battus à Ponte-Nuovo. Charles se joint au frère de Pascal Paoli et le suit dans plusieurs expéditions, sans plus de succès.Gènes cède la Corse à la France. La guerre civile cesse. Lætitia donne naissance à son deuxième fils, que les Bonaparte prénomment Napoléon en souvenir d'un oncle. Charles Bonaparte entame alors une série de démarches qui vont durer toute sa vie. Il fait d'abord reconnaître son origine noble - de plus de deux cents ans - statut que niera son fils pendant la Révolution. Avec l'appui du comte de Marbeuf, gouverneur de l'île, le voici, en 1779, député de la noblesse corse auprès du Roi. Il continue ses démarches, obtenant trois bourses pour ses enfants, dont celle de Napoléon à l'Ecole de Brienne. Enfin, deux procès l'occupent pleine- ment ; l'un concernant un héritage, l'autre l'assèchement d'un marais qu'il voulait destiner à l'agriculture. En 1785, atteint d'un ulcère à l'estomac, il se rend à Montpellier pour consulter un médecin. Il meurt dans cette ville le 24 février 1785. Napoléon fort affecté par la mort de son père jugera plus tard que la mort de son père eut une influence décisive sur sa vie. Sans être plus précis.

 

Marie-Laetizia Ramolino est la mère de Napoléon. Elle est née le 27 août 1750 à Ajaccio. En 1804 elle devient Madame Mère. elle fut la confidente de Napoléon. et meurt le 2 février 1836 à Rome.

 


Napoléon (1765-1765)


Marie-Anne (1767-1767)


Joseph (1768-1844)

Il est né le 7 janvier 1768 à Corte. Il est beaucoup moins lucide que son frère et il se révèle vite incapable. Il va jouer un rôle de figuration. Napoléon voue une amitié sans faille à son frère Joseph, tandis que celui-ci est très jaloux des succès de Napoléon. En 1794 il épouse Julie Clary (1771-1845), (sa sœur Désirée Clary fut la fiancée de Napoléon mais elle épouse en 1790 Bernadotte). Il est ambassadeur du Directoire à Rome, puis député en 1799 et sénateur en 1802, Prince français en 1804, Grand Électeur de l'Empire en 1805, Roi de Naples et de Sicile (1806 à 1808), et roi d'Espagne et des indes (1808 à 1813).Il meurt à Florence le 28 juillet 1844.


Napoléon Bonaparte (15 août 1769 - 5 mai 1821) Biographie


 

Marie-Anne (1771-1771)


Elisa (1773-1773)


Lucien (1775-1840)

Il est né le 29 juin 1775 à Ajaccio. Il suit une carrière militaire comme Napoléon à Autun puis Brienne, et obtient de bons résultats. Lucien rêve de grand changement, la Révolution, justement, lui apporte des idées. Il est arrêté en 1795 et échappe de peu à la guillotine.
Il est député puis président du Conseil des Cinq-Cents, grâce à son frère Napoléon. Il va aider Napoléon lors du 18 Brumaire pour le coup d'état. Il sauve Napoléon de la destitution, et garanti sa place de Premier Consul. Il épouse en 1794 Christine Boyer (1773-1800) et alexandrine de bleschamp (1778-1855) en 1803.
Il est ministre de l'Intérieur en 1800, ambassadeur à Madrid, sénateur en 1802. Il se brouille avec son frère pour une question de mariage et il s'exile en Italie puis aux États-unis. il est capturé par un navire anglais en 1810. Il est libéré en 1814. Le Pape Pie VII le fait prince de Canino. Il est nommé en 1815 prince par Napoléon. Louis XVIII, le nomme pair de France, il regagnera alors la France. Il meurt le 29 juin 1840 à Viterbe, en Toscane.


Elisa (1777-1820)


Elle naquit le 3 janvier 1777 à Ajaccio. Elle n’aide pas sa famille, et attend l'argent et la puissance. Elle essaie d'imiter Marie-Antoinette en jouant la paysanne et tient salon avec ses dames d'honneur, où on discute des beaux militaires de l'armée de son frère. Elle épouse le capitaine Corse Félix Bacchochi (1762-1841 : Prince de Massa-Carrara et de la Carfagnana en 1806) en 1797.. Elle devient, princesse française en 1804, duchesse de Piombino en 1804, duchesse de Lucques en 1806, et Grande Duchesse de Toscane en 1814. Elle garde ses titres après l'abdication définitive de Napoléon. Elle mourut très riche mais terriblement seule le 7 août 1820, à Villa Vincenta, en Italie.


Louis (1778-1846)

Il naquit le 2 septembre 1778 à Ajaccio. C'est un élève assidu et travailleur. Il étudie la médecine. A partir de 1794, il suit Napoléon partout comme aide de camp. Il devient général de brigade puis de division assez talentueux. Il épouse en 1802 Hortense de Beauharnais (1783-1837) (elle eut aussi un fils naturel de tailleyrand (le comte de Fléaut) et fut princesse française en 1804 et Duchesse de St Leu en 1814)., la fille de Joséphine. Il est Prince français et administrateur de l'Empire en 1805. En mai 1806, il est nommé commandant de l'armée du Nord. Il est roi de Hollande de 1808 à 1810 ou il doit abdique. Il devient à moitié fou et très malade. Il finit par retrouver la raison, et Louis XVIII le nomme pair de France. Il finira sa vie avec son épouse Hortense de Beauharnais, la fille de Joséphine, sur ses terres de Berg et mourut le 25 juillet 1846 à Livourne. Ils eurent un fils le prince louis napoléon ( 1808-1873 : le futur Napoléon III).


Pauline (1780-1825)

Elle naquit le 20 octobre 1780 à Ajaccio. Elle épousa en 1797 le général victor-Emmanuel Leclerc (1772-1802 (mort au combat)) et en 1803 don Camille (1775-1832), (prince Borghèse et prince et Duc de Guastalla). Elle est princesse française en 1804 et duchesse de Guastalla de 1806 à 1814. Elle resta toujours fidèle à son frère napoléon et le suivit en 1814 sur l’île d’Elbe. Elle fut la plus grande admiratrice de Napoléon. Elle mourut le 9 juin 1825 à Florence.


Caroline (1782-1839)

Elle naquit le 25 mars 1782 à Ajaccio. Elle a toujours développée une attitude vénale et jalouse. Elle est très éprise de Joachim Murat, l'immense cavalier de l'Empire. Elle bénéficie des titres de son mari, et devient reine de Naples. Elle pousse Murat à la trahison, espérant devenir impératrice de l'Empire. Elle se fâche avec tous les membres de sa famille, et Napoléon dira à Sainte-Hélène que ce n'était qu'une "petite femme sans importance". Elle mourut seule après la mort de son mari, minée par les remords, et complètement folle, le 18 mai 1839 à Florence.


Jérôme (1784-1860)

Il est né le 15 novembre 1784 à Ajaccio. Il est vaniteux et rancunier. En 1806 il est Prince de France. Il est roi de Westhpalie de 1807 à 1813. tout d’abord il se marie en 1803 avec Elisabeth PATTERSON (1785-1879). Il épouse ensuite en 1807 la princesse Catherine de Wurtemberg (1783-1835). Après l'abdication, en 1816 il devient prince de Monfort, puis gouverneur des Invalides. Il est ensuite maréchal de France en 1850 et prince français en 1852., Il est président du Sénat sous Napoléon III. Il mourut le 24 juin 1860 à Massy. Les prétendants actuels de la dynastie Bonapartiste sont des descendants de Jérôme.

 

Le cardinal Fesch (1763-1839)

Joseph Fesch naît à Ajaccio, le 3 janvier 1763. Il est le Demi-frère cadet de Letizia, la mère de Napoléon,
Il est nommé en 1787 archiprêtre de la Cathédrale d'Ajaccio. Privé de ressources après le départ de corse, il est contraint d'abandonner l'habit ecclésiastique et suit son neveu Napoléon au cours de la Campagne d'Italie. C'est alors le début de son aisance financière et de sa passion pour l'art. Un an après la signature du Concordat, il revient à l'état ecclésiastique et est nommé en 1801 archevêque de Lyon, primat des Gaules. Élevé au rang de cardinal en 1803, il est nommé cette même année ambassadeur de France auprès du Saint-Siège. La négociation de la cérémonie du Sacre avec le pape Pie VII lui vaut la charge de grand aumônier et celle d'archevêque de Lyon.
À partir des années 1805, les heurts entre Napoléon Ier et Pie VII, le climat anti-français qui se développe à Rome, conduisent le cardinal Fesch à renoncer à son ambassade auprès du Saint-Siège.Après la chute de l'Empire et un premier exil à Rome en 1814, il s'installe définitivement dans la Ville Éternelle le 15 août 1815 avec sa demi-soeur Letizia.
Retiré de la vie politique, il se consacre à des activités pieuses et cultive sa passion pour l'art en enrichissant sa collection dont il voulait «qu'on pût suivre l'histoire de la peinture depuis sa renaissance jusqu'à son complet épanouissement sans sortir de sa galerie».
Le cardinal Fesch décède le 13 mai 1839 laissant un ensemble de près de 16 000 tableaux dont près d'un millier constituent le noyau de la collection du Musée Fesch.
Son corps est déposé à Corneto aux côtés de celui de sa demi-soeur. En 1851, conformément à ses dernières volontés, sa dépouille ainsi que celle de Madame Mère sont transportées à Ajaccio et déposées en 1860 dans la chapelle impériale.

 

 

.